Notre mission

 

Les Brigades Nature du Var, en tant que Structure d’Insertion par l’Activité Économique (SIAE), ont deux missions :

 

– Mission d’Insertion et de Formation : inscription dans la politique nationale de l’emploi dans son volet Insertion par l’Activité Économique

 

– Mission d’Activité Économique et de Développement Territorial : satisfaction des besoins peu ou mal couverts par le secteur marchand, création d’emploi particulièrement pour des personnes durablement exclues du marché du travail.

 

Le support d’activité principal de l’association est la préservation et la restauration du patrimoine bâti et naturel. En renouvelant son projet associatif, Les Brigades Nature du Var confirme son engagement territorial en recherchant :

 

L’autonomie des personnes salariées et accompagnées

Dans notre démarche d’insertion durable dans l’emploi, nous privilégions la capacité à réaliser des choix et prendre des décisions de manière méthodique. Tout en intégrant une forme de guidance des salariés polyvalents pour des points de blocage précis, le fil conducteur de l’accompagnement est la capacité de projection pour que les choix soient réfléchis et assumés, ce qui favorise la durabilité et la constance de l’effort. Cela est illustré par nos sorties positives pour une entrée en formations qualifiantes où de nombreux anciens salariés polyvalents nous font savoir qu’ils sont allés au bout de leur formation et qu’ils sont diplômés.

 

L’accomplissement des projets individuels et de la qualité des missions et travaux qui sont confiée à l’association

Cette articulation est dynamisante pour un retour durable au travail par la satisfaction de contribuer à l’intérêt général valorisant (interventions sur des espaces classés en zone Natura 2000, sur des espaces de préservation du Conservatoire du Littoral, des sites historiques dont deux classés aux Bâtiments de France et un en cœur du Parc National de Port-Cros) et ayant une utilité sociétale durable (ouverture au public pour les berges de la Reppe ou le Moulin de Palisson à Ollioules, inscription dans des sentiers de randonnées sur l’île de Port-Cros, sur la ville de Bormes-les-Mimosas, sur le Domaine de Fabrégas à La Seyne-sur-Mer, sur le Cap Sicié ou sur le Mont Faron).

Le parcours d'accompagnement

 

La modalité d’accompagnement opérationnel des Brigades Nature du Var a été construite en adaptant son action d’Insertion par l’Activité Economique, la méthode ADVP, comme l’ont fait les Écoles de la Deuxième Chance ou les EPIDE avec leurs actions d’Insertion par la Formation.

 

Née au Québec en 1974, l’ADVP a donné une base théorique alliant une méthodologie d’étapes d’accompagnement, permettant l’adhésion et la réalisation d’un parcours, et un centrage sur l’individu permettant d’individualiser en terme d’un contenu et d’un rythme adaptés à un salarié polyvalent à l’instant T.

 

A partir de cela, Les Brigades Nature du Var a défini un parcours de 12 mois articulé en 4 étapes :

 

 

Phase 1 : Accueil et Intégration

Cette première étape permet une mise en œuvre progressive de rupture d’inactivité. Elle vise à mettre le salarié polyvalent dans les conditions permettant la construction d’un parcours d’insertion professionnelle.

     Le contenu porte sur des actions des connaissances de l’établissement et de son fonctionnement, de la connaissance de soi (leviers et freins sur le plan relationnel, social et professionnel ainsi qu’un premier travail d’identification des points sur lesquels le salarié va pouvoir construire son engagement et sa motivation).

 

Phase 2 : Émergence du ou des projets professionnels

Les salariés en insertion expriment souvent une absence de projet ou un projet unique identifié. L’évolution du monde du travail et la probabilité forte de changer plusieurs fois de métiers induisent l’importance d’acquérir une méthode de choix d’itinéraire professionnel flexible. C’est ce constat qui a fait naître la notion de formation tout au long de la vie.

     Cette phase a pour but de constituer une liste des possibles de manière rationnelle entre les aspirations de la personne et ce que l’environnement socio-économique permet. Si ce travail est évident pour une personne sans projet, il est également pertinent pour vérifier la cohérence du projet exprimé (souvent construit sur des représentations). Passer par cette étape évite le risque d’une démobilisation totale en cas d’une avancée sur un projet unique qui échoue quel que soit la raison.

 

Phase 3 : Confirmation du ou des projets professionnels

Dans la suite de l’étape précédente des possibles, il s’agit de se fixer les priorités à suivre. Si un seul projet est souvent risqué dans le marché du travail actuel, il est difficile de mener les démarches de réalisation au-delà de 3 pistes sous peine de se disperser et de perdre motivation et crédibilité. A cette étape, on prépare les outils nécessaires à la recherche très active d’emploi ou de formation.

 

Phase 4 : Préparation à la sortie

Dans cette étape, l’accompagnement est exclusivement centré la réalisation d’une sortie du Chantier d’Insertion pour un emploi ou une formation.

 

Phase 5 : Suivi post parcours

Hors exigence d’agrément, Les Brigades Nature du Var s’efforcent de suivre à 3 mois l’évolution des salariés polyvalents sortis du Chantier d’Insertion. Les temps de réalisation effective d’une insertion ne sont pas toujours en adéquation avec la durée des contrats. Ce suivi permet de savoir si des parcours ont connu une évolution positive post sortie.

 

Lire la suite