Type de structure : Atelier Chantier d'Insertion

Statut juridique : Association loi 1901

Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur

Adresse : 166 chemin du Fort de St Elme, 83 500 La Seyne Sur Mer

Tél. : 04 98 00 25 85

Direction : Christine Bourdache

Mail : contact83@brigadesnature.org

Nous contacter

Historique

 

Créée en 1985 à Toulon, Tremplin est une association loi 1901 à but non lucratif qui a pour vocation :

 

– de favoriser l’insertion sociale et professionnelle de personnes exclues du marché du travail;

– d’intervenir auprès de jeunes varoises et varois en développant leur comportement citoyen;

– de faire découvrir, comprendre et apprécier les richesses de notre département en matière d’environnement et de patrimoine.

 

Tremplin développe depuis plus de 30 ans des partenariats avec des collectivités locales, territoriales, l’État, l’Europe et la Marine Nationale dans le cadre de la lutte contre l’exclusion. A ce titre, l’association s’inscrit dans les politiques publiques d’Insertion par l’Activité Économique.

 

A partir de 1994, Tremplin a lancé un programme d’initiation à l’environnement auprès du grand public (enfants et adolescents, scolarisés ou non, jeunes handicapés) pour faire découvrir et préserver l’environnement et le patrimoine. Tremplin mène également des chantiers de jeunes volontaires à destination des adolescents hors période scolaire.

 

En 2019, Tremplin a rejoint le GROUPE SOS au sein du secteur Transition Écologique et devient membre des Brigades Nature.

Equipe

 

Les Brigades Nature du Var emploient annuellement un peu plus de 43 Équivalent Temps Plein. L’équipe permanente est composée de 12 personnes et le nombre des salariés en insertion (du fait d’une logique d’entrées et sorties permanentes) varient de 110 à 130 annuellement.

 

Les Brigades Nature du Var sont depuis plusieurs années conventionnées pour 54 salariés polyvalents ou 30.86 Équivalent Temps Plein depuis la réforme de 2014.

Engagements

 

Nos valeurs

 

Les valeurs des Brigades Nature du Var sont :

– L’autonomie

– L’accomplissement

– L’universalisme

Il n’y a pas de hiérarchie entre ces valeurs, elles définissent ensemble les fondements de l’activité des Brigades Nature du Var.

 

Les finalités des Brigades Nature du Var

 

Le projet associatif s’exprime au travers de quatre finalités qui fixent les principaux objectifs poursuivis :

 

– L’accompagnement à l’autonomie des personnes : faire en sorte que les bénéficiaires soient plus autonomes, aient les moyens de vivre dans notre société.

– L’amélioration du bien-être et du lien social : agir pour assurer de meilleures relations sociales, pour favoriser l’épanouissement des personnes.

– La mise en valeur du patrimoine : améliorer les espaces d’intervention grâce à des actions de qualité.

– La protection et mise en valeur de l’environnement : promouvoir le développement durable et la protection de l’environnement ; améliorer les espaces d’intervention.

 

Les Brigades Nature du Var sont donc à la fois un acteur de développement social et un acteur du développement territorial.

 

 

Zone d’intervention

 

Nous intervenons sur la côte varoise, de Bormes les mimosas à La Seyne sur mer, et aussi sur l’île de Port Cros.

 

Aspect environnemental et qualité

 

Historiquement, Les Brigades Nature du Var sont attachées à la préservation de l’environnement. Depuis 1994, l’association porte le Centre Varois d’Initiation à l’Environnement (CVIE) qui sensibilise les enfants ou les habitants de quartiers à la gestion de déchets, à la préservation de la ressource en eau ou à la consommation à faible empreinte carbone.

 

De la même manière, la fidélité de nos partenaires montre notre attachement à la qualité de nos réalisations. Notre partenariat, depuis 1998 avec la commune d’Ollioules (patrimoine bâti), est l’illustration la plus significative de cette priorité.

 

Qualité et gestion environnementale des chantiers

 

À l’image des différentes interventions de l’association, notre objectif est un résultat au plus proche des attentes du client. Nous n’hésitons pas à dépasser les temps de travail prévus dans le plan de production pour que le résultat soit satisfaisant aussi bien dans le rendu final que dans le respect des délais. Dans la limite du raisonnable, nous sommes prêts à réaliser des tâches non prévues par le cahier des charges pour améliorer l’impact d’intérêt général du projet de restauration et d’entretien.

     Les techniques employées seront respectueuses de l’environnement. Les activités mécanisées sont préparées hors du lit de la Reppe, avec du matériel adapté pour éviter tout risque de perte de fluide. Beaucoup d’interventions sont effectuées manuellement, en respectant réglementation et gestion du risque environnemental.

 

Collecte des déchets et évacuations

 

Le ramassage et l’évacuation hors lit sont effectués manuellement. Les déchets ne sont pas mélangés par organisation de la production séquencée. Enfin, les déchets sont rassemblés sur les points autorisés par les services de la commune. Les déchets encombrants étant ensuite transportés par TPM, nous assurons le transport des déchets peu encombrants vers la déchetterie de manière régulière. En utilisant notre benne, nous sommes en mesure de faire une évacuation régulière et en toute autonomie.

 

Respect de l’environnement lors de l’exécution des tâches

 

Notre expérience du travail sur les berges de la Reppe, nous font identifier 5 axes de vigilance :

– Contenir ou faire reculer les espèces invasives comme le papyrus;

– Contenir les espèces très vivaces comme les cannes de Provence;

– Préserver le lit de rivière  et son dégagement;

– Favoriser le retour et/ou l’épanouissement de végétaux endémiques de la Reppe;

– Respecter les nidifications par la programmation des passages et le contenu du débroussaillage principalement.

 

Sécurité

 

La sécurité est un élément essentiel dans une mission d’intérêt général, notamment dans l’intégration des consignes de sécurité des salariés polyvalents.

 

Les protections individuelles

 

Les interventions mécanisées comportent une part de risque incompressible. Pour prévenir ces risques, les encadrants techniques renvoient chez eux les salariés polyvalents n’ayant pas leurs EPI fournis au démarrage de leur contrat : chaussures S3 (protection sol glissant, humidité et perforation), gants.

     L’encadrant technique a ensuite à charge de prévoir les équipements complémentaires à apporter : casques avec visières de protection (16), pantalons anti-coupe (4), protèges chaussures de tronçonnage (4), protèges tibias (8), tabliers de protection (5).

 

La sécurisation du site d’intervention

 

Les activités de débroussaillage génèrent des projections. Il convient donc définir un périmètre de sécurité à l’aide cônes de signalisation (8) et de panneaux triangulaires (3).

En complément, l’encadrant technique a en charge de réguler le rythme de travail selon les passages de piétons ou de véhicules et d’expliquer les risques aux conducteurs souhaitant stationner à proximité du chantier en cours. Cet effort peut également être partagé avec la commune qui pourrait signaler les moments d’interventions aux riverains.

Lire la suite

Notre offre de services

  • Aménagement et entretien des espaces naturels

    Aménagement et entretien des espaces naturels

  • Aménagement et entretien des rivières et milieux aquatiques

    Aménagement et entretien des rivières et milieux aquatiques

  • Aménagement et entretien des espaces paysagers

    Aménagement et entretien des espaces paysagers

  • Gestion et soin des arbres

    Gestion et soin des arbres

  • Prévention des risques naturels

    Prévention des risques naturels

  • Nettoiement de site

    Nettoiement de site

  • Restauration de petit patrimoine bâti

    Restauration de petit patrimoine bâti

Nous contacter

Nos actualités

  • Le chantier Valorisation Insertion Patrimoine du Parc National de Port Cros 2019 est terminé !

    Le chantier Valorisation Insertion Patrimoine du Parc National de Port Cros 2019 est terminé !

    17 décembre 2019